Des pêcheurs & fermiers irlandais au Tour de France en passant par les soldats américains, nous revenons sur les origines du bob publicitaire souvent offert par la caravane de la Grande Boucle en tant qu’objet promotionnel.

Pourquoi le petit chapeau rond s’appelle-t-il « bob » ?

Le chapeau qui résout les problèmes

Il existe 2 versions de l’origine du nom « bob » donné aux petits chapeaux ronds. Certains affirment que son invention remonte au mois de juillet 1924 où un dénommé « Robert » a créé un tout nouveau chapeau résistant au vent afin d’offrir une alternative au haut-de-forme et au sombrero qui s’envolaient à la moindre bourrasque.

Selon cette version, le chapeau mou aurait logiquement hérité du surnom de son inventeur, à savoir « bob ». Il aurait ensuite été utilisé par les pêcheurs et les fermiers irlandais pour sa capacité à protéger du soleil tout en n’obstruant pas la vue.

Une histoire de soldats

D’autres prétendent que l’appellation « bob » donnée aux petits chapeaux faits de tissu ou de toile provient de la Seconde Guerre mondiale. En effet, les soldats américains auraient été les premiers à porter ce couvre-chef particulièrement apprécié pour sa souplesse et sa facilité à rentrer dans n’importe quel sac ou poche sans être encombrant.

Mais alors, pourquoi « bob » ? Car les soldats américains étaient surnommés les « Roberts » par les Français, avec pour diminutif « bob » !

Il est difficile de vérifier l’authenticité des 2 histoires à l’origine du nom « bob ». Cependant, il est tout à fait probable que tous ces évènements soient réels et aient contribué à l’adoption du nom « bob » pour les petits chapeaux ronds et mous.

Récupération du bob à des fins promotionnelles

Lors du Tour de France 1951, la marque Ricard fait partie de la caravane avec la « Caravelle Ricard » et décide de miser sur des bobs imprimés avec son logo pour assurer sa promotion.

Tout au long du parcours, la caravane du Tour sème donc des bobs publicitaires à l’effigie de la célèbre marque de boissons anisées. Le public est ravi de recevoir de quoi se protéger du soleil grâce à un chapeau qu’il peut emporter partout facilement et le bob Ricard reçoit un énorme succès !

Après Ricard, au tour des bobs Cochonou

La réussite de Ricard avec son bob décliné en différentes versions au fil des années donne à Cochonou l’idée de faire de même. C’est ainsi qu’apparaissent le long du Tour de France 2005 des bobs à l’effigie de la marque française de saucisson.

Grâce à leurs actions marketing, Ricard et Cochonou ont acquis une large visibilité sur les bords du Tour de France et ont utilisé cette technique publicitaire lors de nombreuses éditions de la Grande Boucle.

Vous souhaitez aussi faire confiance aux bobs publicitaires pour promouvoir votre activité ?

Créez vos propres bobs